Le pamplemousse : Découvrez-en les différentes variétés !

Le pamplemousse appartient à la grande famille des agrumes, où nous retrouvons déjà l’orange, la mandarine ou le citron. Connu pour son amertume, il offre, comme la plupart des fruits, des nutriments précieux. Dans les temps anciens déjà, la chair du fruit ou l’huile extraite de la peau et des pépins étaient utilisées à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui encore, le pamplemousse continue de faire des merveilles grâce à sa richesse en fibres et en antioxydants.

Souvent éclipsé par l’orange, reine du petit déjeuner, le pamplemousse se décline en une multitude de variétés. Trouvons ensemble celle qui fera votre bonheur !

A quoi ressemble un pamplemousse ?

Cousin ​des mandarines et des clémentines, le pamplemousse est particulièrement proche de l’orange dont il partage la taille et la couleur jaune pâle de la peau. À l’intérieur, la chair est d’un rose rougeâtre brillant, séparée en quartiers à la manière de tous les agrumes.

Le pamplemousse est particulièrement proche de l’orange.

Quel goût pour le pamplemousse ?

Tout dépendra des variétés de pamplemousse pour lesquelles vous opterez. Un pamplemousse dégusté en saison oscillera entre acidité et amertume, avec quelques notes de fond semblables à celles d’une baie ou d’une cerise. Les bons pamplemousses seront suffisamment sucrés pour ne nécessiter aucun édulcorant. Mûrs à point, ils se révèleront également plus juteux que presque tous les autres agrumes du marché. Ce qui en fait un fruit particulièrement adapté aux jus frais, aux cocktails et aux smoothies. Attention toutefois aux jus du commerce, qui tendent trop souvent à renfermer des sucres cachés !

Notez d’ailleurs que plus la chair du pamplemousse est foncée, plus la saveur est douce. C’est la raison pour laquelle les pamplemousses rouges et roses sont les plus populaires, bien que le blanc séduise les amateurs par son équilibre sucre-acidité.

Comment reconnaître un pamplemousse mûr ?

Vous avez déjà testé la maturité d’une orange? Et bien, les mêmes principes s’appliquent ici.

Un pamplemousse mûr sera généralement de bonne taille, lourd et doté d’une surface légèrement plane sur le dessus et le dessous. Un fruit parfaitement rond aura peut-être été cueilli trop tôt, tout comme un pamplemousse dont la peau présentera quelques tâches verdâtres. Avant de passer à l’achat, pressez légèrement le fruit dans votre main : il doit être ferme, une zone trop molle n’annoncera rien de bon à la dégustation !

Le pamplemousse, quels bienfaits ?

Comme tous les agrumes, le pamplemousse est une excellente source de vitamine C, un nutriment essentiel pour aider à renforcer votre système immunitaire. La vitamine C aide à protéger les cellules contre les dommages des radicaux libres, associés aux inflammations de l’organisme. Une alimentation riche en pamplemousses peut alors aider à combattre l’asthme, l’arthrose, certains types de cancer, les maladies cardiaques et la polyarthrite rhumatoïde.

L’extrait de fleur de pamplemousse est parfois utilisé pour combattre l’insomnie, tandis que les huiles essentielles de feuille de pamplemousse sont utilisées pour leurs propriétés antibiotiques.

Un fruit aux multiples bienfaits.

D’autre part, là où de nombreux experts en nutrition recommandent de rester à l’écart des jus de fruits pour leur teneur en sucre, le jus de pamplemousse est l’un des plus sains qui soit. Certaines études ont démontré que la consommation à long terme de jus de pamplemousse rouge ou rose pouvait aider à augmenter la protection contre la maladie d’Alzheimer. Un fruit toujours hydratant, du fait de sa formidable teneur en eau !

Bon pour réduire le mauvais cholestérol, le pamplemousse aura enfin toute sa place dans le cadre d’un régime ou d’une tentative de stabilisation naturelle du poids.

Quelles sont les différentes variétés de pamplemousse ?

Blanc, rose ou rouge, le pamplemousse se divise en trois catégories principales, elles-mêmes divisées en plusieurs sous-variétés. Grâce à son calendrier de croissance particulier, c’est bien en hiver qu’il s’épanouit, égayant le blues des saisons froides de ses jolies couleurs. Parmi ses différentes variétés, nous retrouvons notamment :

Les pamplemousses rouges ou sanguins

Sucrés, avec une pointe d’amertume sur la fin, ils sont particulièrement riches en lycopène, un puissant antioxydant dont ils tirent leur chair rouge brillante.

Variétés de pamplemousse rouge ou sanguin.
  • Rouge rubis. Doux et délicatement acidulé, parfait pour sublimer les desserts !
  • Rouge Blush. Très juteux, très parfumé. Reconnaissable à sa peau jaune, légèrement rosée en fonction de la maturité.
  • Flame. Sucré et gorgé de jus.
  • Sunrise. Subtilement acidulé, parfait pour le petit déjeuner.
  • GuangXi You. Originaire de Chine, il est la variante la plus douce du pamplemousse, ou pomelo. Pratiquement dépourvu de pépins, il se révèle étonnamment ferme et plutôt pauvre en jus.
  • Tubtim Siam. Une peau d’un vert vif et une chair rouge envoûtante pour cette variété originaire de Thaïlande.

Les pamplemousses blancs

Plus acides qu’amers, ils arborent une peau jaune et une chair de couleur crème. Extrêmement parfumés, ils exhalent à la découpe un merveilleux arôme d’agrumes frais.

Variétés de pamplemousse blanc.
  • Sweetie. Moins connu, sa peau passe du vert sombre au jaune avec l’avancée de la saison. Moyennement juteux et sucré, on le dégustera en salade ou au petit déjeuner.
  • Duncan. Semblable à une orange, il s’agit de l’un des plus anciens parmi les pamplemousses. Avec sa chair jaune parfumée, il est particulièrement apprécié en jus et offre un équilibre parfait entre piquant, acidulé et sucré. De quoi satisfaire tous les palais !
  • Oro Blanco. Littéralement, « l’or blanc ». Toute une promesse ! Avec sa chair jaune pâle et sa peau à la couleur vive, il est l’une des variétés les plus sucrées qui soit.
  • Melogold. Développé initialement en Californie dans les années 1950, le melogold est l’un des plus juteux parmi les Citrus maxima. Derrière sa douceur naturelle pointent de délicates notes d’orange.
  • Jaffa. Reconnaissable à sa peau jaune ou verte et à sa chair pâle.
  • Marsh Seedless. Cultivé notamment en Israël, en Argentine et en Afrique du Sud.

Les pamplemousses roses

Le compromis idéal entre acidulé et piquant sans faire l’impasse sur une belle dose de douceur. Particulièrement répandus, ce sont eux que nous retrouverons dans la plupart des recettes sucré-salé où le fruit doit côtoyer d’autres ingrédients.

Variétés de pamplemousse rose.
  • Star Ruby. Une jolie pulpe rose riche en jus, et une saveur acidulée, délicatement sucrée.
  • Pomelo Thompson. Très sucré, riche en jus avec très peu de pépins.
  • Pink Marsh. Bien rosé, à la saveur délicate.
  • Ray Ruby. Doté d’une chair rose intense du plus bel effet dans les présentations gourmandes !
  • Rio Red. A savourer entier ou en jus, le Rio Red est naturellement moins acide que d’autre variétés.

Des saveurs et des couleurs multiples, pour ravir tous les gourmands ! Le fruit se conservera à température ambiante jusqu’à une semaine, et jusqu’à trois semaines maximum placé au réfrigérateur.

Pour quelle variété opterez-vous très bientôt ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.