Desserts fruités : Une avalanche d’idées pour les fêtes !

Lumières, musiques, téléfilms pas du tout vus et revus, repas de famille et monticules de cadeaux… La saison des fêtes est une période si magique ! Et en parlant de repas de famille d’ailleurs, il se trouve que la nourriture revêt en effet une importance centrale dans vos préparatifs. Comme les toasts au tarama ou la volaille sauce au foie gras, il y a du côté des desserts quelques délices que l’on n’apprécie pleinement que durant la période des fêtes de fin d’année. Et si vous tentiez quelques desserts fruités cette fois-ci, pour régaler vos invités ?

Fruits rouges, exotiques ou agrumes, fruits frais ou petit coulis acidulé, terminez le repas sur une note légère qui fera écho au cocktail de fruit dégusté à l’apéritif. A vos fourneaux !

 

Quels fruits choisir pour un dessert de Noël ?

En plein cœur de l’hiver, les étals ne regorgent pas de variété mais il est tout de même possible de trouver son bonheur sans difficulté. On pense aux oranges et aux clémentine bien sûr, véritables incontournables de Noël. Mais l’on n’oublie pas également les pommes et les poires, qui permettront de réaliser de savoureuses préparations.

Envie de plus de diversité ? On opte pour les fruits exotiques bien sûr, qui offriront une belle invitation au voyage à l’heure du dessert. Litchi, mangue, fruit de la passion, ananas… En avant les couleurs et les vitamines !

 

Tiramisu poire et crème de marron

La gourmandise de la crème, la douceur de la poire, la saveur festive du marron… A tester durant ces fêtes !

Pour 4 personnes.

Coupez deux poires en petits dés (réservez 4 lamelles pour la décoration). Faites dorer les lamelles et les cubes séparément dans 25g de beurre, en les saupoudrant de 20g de sucre. Réservez les lamelles an frais pour la fin de la recette.

Cassez deux œufs, en séparant le blanc des jaunes. Fouettez les jaunes avec 20g sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux et aérien. Incorporez alors 250g de mascarpone et 250g de crème de marron, sans cesser de fouetter. Ajoutez petit à petit les dés de poire.

Battez les blancs en neige et incorporez-les au reste de la préparation.

Détaillez du pain d’épice en bâtonnets, et passez-les rapidement dans du café bien chaud. Disposez-les dans des verrines, garnissez de crème aux poires, et alternez à nouveau pain d’épice et crème. Réservez 8 h au frais. À la sortie du réfrigérateur, parsemez de cacao et des lamelles de poires. Servez aussitôt.

A lire aussi :  La grenade, un fruit méconnu aux multiples bienfaits !

 

Bûche roulée pomme-cannelle

Une bûche gourmande et épicée qui mettra tous les gourmands d’accord !

Pour 7 personnes.

Commencez par le biscuit. Préchauffez le four à 180°C.

Séparez les blancs des jaunes de 4 œufs. Dans un saladier, fouettez les jaunes avec 125g sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Montez les blancs en neige bien ferme et ajoutez un quart au mélange jaunes-sucre. Fouettez énergiquement avant d’incorporer délicatement le reste des blancs, petit à petit, à la spatule.
Tamisez ensemble 125g farine, 1 cuillerée à café de cacao non sucré et 1/2 cuillerée à café de cannelle sur la préparation. Remuez délicatement à la spatule. Versez le tout sur une plaque tapissée de papier sulfurisé et enfournez pour 10 minutes.

Une bûche roulée à décliner à volonté.

Dès la sortie du four, démoulez le biscuit sur un torchon légèrement humidifiée. Roulez-le sans attendre, avec le torchon, pour lui éviter de devenir cassant et laissez refroidir.

Pelez alors 2 pommes, retirez les graines et le trognon, et coupez-les en petits dés. Faites chauffer 10g de beurre dans une casserole, et ajoutez les pommes, 1 cuillerée à soupe de miel et 1/2 cuillerée à café de cannelle. Faites caraméliser à feu doux environ 10 minutes puis laissez refroidir hors du feu le temps de préparer la chantilly.
Placez le saladier et les fouets au congélateur durant environ 10 minutes. Fouettez 20cl de crème liquide entière bien froide jusqu’à obtenir une chantilly ferme. Vers la fin, ajouter 2 cuillerées à soupe de sucre glace et fouettez encore quelques instants.

Déroulez le biscuit refroidi. Etalez une fine couche de crème et réservez le reste au frais. Disposez par-dessus les pommes puis roulez le tout en serrant bien. Enveloppez de film étirable et placez au moins 4h au frais. Au bout de ce temps, retirez le film étirable et recouvrez l’ensemble de la bûche par le reste de crème. Replacez au frais jusqu’au moment de servir.

A lire aussi :  Noël et les oranges : Toute une histoire !

Ne reste plus qu’à décorer !

 

Forêt noire traditionnelle

La force du chocolat, la douceur de la crème, l’acidulé des cerises pour un classique des fêtes incontournable.

Pour 8 personnes.

Tout commence par le glaçage. Faites ramollir 3,5 feuilles de gélatine dans un peu d’eau. Dans une casserole, faites frémir 100 g de sucre dans 80 ml d’eau durant 2-3 minutes. Ajoutez 35 g de cacao amer et 60 ml de crème liquide. Fouettez le tout ensemble et laissez frémir quelques minutes de plus. Hors du feu, ajoutez la gélatine essorée et fouettez à nouveau. Réservez.

Pour le biscuit, préchauffez d’abord le four à 180° C (th. 6). Dans un récipient, versez 50 ml d’huile et 50 ml de lait entier. Ajoutez 100 g de farine, 25 g de cacao amer et 1/2 cuillerée à café de levure. Fouettez ensuite 100 g de sucre et 3 œufs avec une pincée de sel jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Incorporez au premier mélange. Étalez la pâte obtenue sur deux plaques. Enfournez 15 mn, laissez refroidir puis découpez trois disques de 18 cm de diamètre.

Battez 500 ml de crème liquide en chantilly, puis ajoutez 50 g de sucre glace. Mélangez ensuite 50 ml de sirop de canne avec 15 ml de kirsch. Place au montage !

Badigeonnez l’un des biscuits de ce sirop. Recouvrez avec 160 g de griottes dénoyautées au sirop et la moitié de la chantilly. Renouvelez l’opération pour le deuxième biscuit. Posez le dernier biscuit sur le tout. Lissez le tour du gâteau, et placez-le 1 h au congélateur. Coulez ensuite le glaçage au chocolat sur le gâteau, et replacez une heure au frais. Décorez d’une dizaine de cerises juste avant de servir.

 

Pudding de Noël

Le pudding de Noël n’est peut-être pas aussi populaire chez nous qu’au Royaume-Uni ou en Irlande, mais l’on constate qu’il séduit tout de même son lot d’adeptes au moment des fêtes. S’il s’agit généralement d’une recette de famille que l’on se transmet de génération en génération, la plupart des puddings sont garnis de cerises (imbibées de rhum le plus souvent), de canneberges, de zestes d’orange ou de fraises.

Un pudding pour Noël.

Pour 8 personnes.

Préparez votre pudding la veille.

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Détaillez 225 g de pruneaux et 150 g de fruits confits en petits morceaux. Râpez 2 pommes et arrosez du jus d’un citron.
Trempez 75 g de pain tranché dans 4 cuillerées à soupe de lait chaud. Essorez et mélangez avec 270 g de beurre fondu, 6 œufs battus, 300 g de raisins secs, les pruneaux, les fruits confits et la pomme.
Incorporez ensuite 225 g de farine, 225 g de cassonade, 75 g d’amandes hachées, une cuillerée à café de quatre-épices et 10 cl de rhum. Versez le mélange dans un moule à charlotte beurré et placez dans un bain-marie. Recouvrez d’une feuille de papier aluminium et enfournez pour 4 heures de cuisson. Laissez refroidir jusqu’au lendemain.
Le lendemain, remettez à cuire au four au bain-marie pendant 1 heure. Démoulez lorsque le pudding est encore chaud, saupoudrez de 50 g de sucre et flambez avec 5 cl de rhum.

Pavlova aux fruits

Traditionnellement garnie de crème fouettée, de fraises, de fruits de la passion et de kiwis, la pavlova constitue, dans certaines régions du monde, la pièce maîtresse de tout dessert de Noël. Ajoutez-y un peu de mangue bien mûre et un zeste de citron vert pour une note fraîche bien agréable à la fin du repas !

A lire aussi :  Comment conserver les fruits d'automne ?
Une pavlova légère.

 

Fraises au chocolat

S’il n’est pas facile de trouver des fraises au cœur de l’hiver, nous ne doutons pas que vous aurez pris soin d’en congeler quelques-unes durant la belle saison. Voilà l’occasion idéale de les ressortir et de les enrober de chocolat noir ou au lait pour un dessert rapide ou un cadeau gourmand. Le petit plus ? De jolies lignes en chocolat blanc coloré en vert et en rouge pour plonger dans l’esprit des fêtes dès le premier coup d’œil !

 

Cheesecake frais au kiwi, panna cotta onctueuse au kaki… Les idées de fêtes défilent et ne se ressemblent pas pour régaler vos convives. Quels autres desserts fruités allez-vous poser sur la table cette année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *